Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

TRISTES PASQUES

  Tristes Pâques  Enfant, de mon premier rang à l'église sombre et empoussiérée des désirs inassouvis et des parfums d'encens, je me souviens d'une  messe plus longue, d'un ennui plus grand, d'un temps peu clément, d'un repas plus languissant et surtout des mines déconfites des croyants, surtout des croyantes qui défilaient, l'âme en peine, venir ouvrir une bouche hébétée, avant d'être édentée,  pour recevoir ce morceau de pain sans saveur, qui serait le corps du Christ qui était ressuscité ce matin  même, il y avait bien longtemps.  Je ne voyais rien de bon et de bien dans ce cortège ridicule. Je contemplais les broderies du surplis de l'archiprêtre qui renforçaient l'intensité du violet, je m'amusais mollement des montées et descentes de l'officiant, je m'efforçais à me rappeler les psalmodies mortifères, puisque éructées dans une langue morte pour des fidèles à la religion et adultères à la vie, la belle vie, celle qui nous attenda

Derniers articles

TRENET

ILE BERDER

DOLTO LA CATHO

UNE FIN SANS MOYEN

UN PAS MAUVAIS

NOS EPIDEMIES